Pourquoi le Vietnam ?

Créer une entreprise

Cadre fiscal

Droit du travail

Financer mes opérations

Le bon emplacement

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR NOS SERVICES ?

 #################################

POURQUOI LE VIETNAM ?

Le PIB du Vietnam a augmenté en moyenne de 6% par an au cours de la dernière décennie, positionnant le pays comme l’une des économies au développement le plus rapide au monde. Cette tendance positive a permis au Vietnam de devenir un pays à revenu intermédiaire dont la population de plus de 95 millions d’habitants, le place en 3ème position des pays les plus peuplés d’Asie du Sud-Est, après l’Indonésie et les Philippines.

Par ailleurs, un pourcentage élevé de la population vit toujours à la campagne et les salaires et les coûts moyens de main-d’œuvre sont peu élevés comparés à ceux d’autres pays d’Asie. D’un point de vue géographique, sa proximité avec la Chine considéré comme l’usine du monde, est très avantageuse.

Alors que les salaires moyens continuent d’augmenter en Chine, le Vietnam devient l’alternative évidente pour les entreprises qui recherchent des coûts de production inférieurs tout en étant assurées d’avoir à proximité les infrastructures logistiques avancées de la Chine.

La population relativement jeune du Vietnam contribue également à maintenir cet élan. Par rapport à la Chine où l’âge moyen est de 36 ans, le Vietnam affiche un âge moyen impressionnant de 31 ans. En allouant 5,5% du PIB à l’éducation, le gouvernement a réaffirmé sa volonté de promouvoir une main-d’œuvre jeune et qualifiée. Une autre grande force du Vietnam est le développement de la classe moyenne avec un pouvoir d’achat croissant, orienté fortement vers la consommation de produits étrangers. La population aisée du Vietnam augmente d’environ 12% par an (2018).

L’initiative du gouvernement visant à développer davantage le pays et à en faire un pôle d’investissement attrayant, est un véritable succès qui mène les entreprises étrangères à se sentir toujours plus en confiance pour ouvrir des centres d’exploitation au Vietnam. Les réformes ont abouti à une privatisation partielle des entreprises publiques, à une libéralisation du régime commercial et à une reconnaissance accrue des droits de propriété privée. En substance, une intégration progressive dans la scène mondiale du commerce et des investissements a permis au Vietnam de se transformer au fil des années en une économie davantage orientée vers les marchés.

Les secteurs industriels clés de l’économie vietnamienne sont le textile, l’électronique, l’agroalimentaire, le mobilier, les matières plastiques, le tourisme, l’informatique et les télécommunications. En termes d’investissement direct à l’étranger (IDE), le Vietnam reste l’un des endroits les plus attractifs pour les investisseurs étrangers en Asie du Sud-Est. Les entrées d’IDE ont connu une augmentation régulière et forte. Les principaux investisseurs au Vietnam sont la Corée, le Japon, la Chine, Singapour et Hong Kong. Les États-Unis sont le plus grand marché d’exportation du Vietnam avec un chiffre d’affaires de 47,5 milliards de dollars (année 2018).

CHIFFRES CLÉS

241 USD

PIB

95 Millions

Population

413 Millions USD

IDE

30 ans

Age Moyen

COMMENT CRÉER UNE ENTREPRISE AU VIETNAM ?

Une société à responsabilité limitée est une entité juridique établie par l’apport de capital par les associés. Cet apport est considéré comme étant le capital propre de la société ou le capital social. Une société à responsabilité limitée n’est pas autorisée à émettre des actions et le nombre maximal d’associés ne peut dépasser 50.

Une société à responsabilité limitée peut être établie par des investisseurs étrangers sous l’une des deux formes suivantes :

1 ° Une entreprise 100% étrangère (dont tous les membres sont des investisseurs étrangers) ou ;
2 ° Une joint-venture à participation étrangère avec au moins un investisseur local

Une société par actions est une entité juridique établie par ses actionnaires fondateurs sur la base de leur souscription d’actions. Le capital social d’une société par actions est divisé en actions et chaque actionnaire fondateur détient un nombre d’actions correspondant aux actions qu’il a souscrites et libérées.

Une société par actions doit avoir au minimum trois actionnaires (sans nombre maximal d’actionnaires). Il peut s’agir soit d’une société 100% étrangère, soit d’une joint-venture entre investisseurs étrangers et locaux.

Une entreprise étrangère peut ouvrir une succursale au Vietnam.

Cependant, cette forme d’investissement étranger direct n’est autorisé que dans quelques secteurs (par exemple, les banques, l’éducation ou les cabinets d’avocats).

Une succursale fait partie intégrante d’une entreprise étrangère et n’a donc pas sa propre personnalité juridique, bien qu’elle soit autorisée à exercer des activités commerciales au Vietnam. La société mère est entièrement responsable des activités de sa succursale.

Une entreprise étrangère peut également créer un bureau de représentation. Un bureau de représentation ne peut exercer aucune activité commerciale et n’a pas le statut d’entité juridique distincte. Il peut mener des activités de marketing et de promotion pour la société mère, agir en tant que bureau de liaison et / ou importer des marchandises à des fins de marketing et de promotion.

 

PROCÉDURE DE CRÉATION D’UNE ENTREPRISE

PROCÉDURE DE CRÉATION D’UN BUREAU DE REPRÉSENTATION

QUEL EST LE CADRE FISCAL AU VIETNAM ?

Le système fiscal vietnamien comprend les éléments suivants :

  • Impôt sur le revenu des sociétés ;
  • Impôt sur le revenu des particuliers ;
  • Taxe sur la valeur ajoutée ;
  • Retenue à la source sur les entrepreneurs étrangers ; et
  • Autres (c.-à-d. taxe de vente spéciale, droits d’importation et d’exportation, taxe sur les ressources naturelles, taxes foncières, taxe sur la protection de l’environnement, droit de licence commerciale et frais d’enregistrement)

COMMENT EMPLOYER DU PERSONNEL DANS MON ENTREPRISE ?

En tant que membre de l’OMC et du Fair Trade Agreement en cours d’implantation, le Vietnam se doit d’incorporer et mettre en œuvre des normes internationales en matière de droit du travail. Concernant la protection des employés, il n’y a pas de distinction entre les étrangers ayant un contrat de travail local et les salariés vietnamiens. En effet, les étrangers travaillant au Vietnam doivent se conformer à la loi vietnamienne du travail.

Trois types de contrat de travail existent : (i) contrat de travail saisonnier (moins de 12 mois); (ii) contrat de travail à durée déterminée (12 – 36 mois) et (iii) contrat de travail à durée indéterminée.

L’assurance sociale, l’assurance santé et l’assurance chômage doivent être payés à la fois par l’employeur et par l’employé. Les employeurs étrangers ne sont pas concernés par l’assurance chômage.

Tous les individus étrangers ont besoin d’un permis de travail délivré par le département du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, afin de pouvoir exercer un travail au Vietnam.

Les permis de travail sont délivrés pour une durée maximale de 2 ans et peuvent être renouvelés si certaines conditions sont réunies.

COMMENT PUIS-JE FINANCER MES OPERATIONS AU VIETNAM ?

Les transactions financières transfrontalières entre les sociétés à capitaux étrangers du Vietnam et les entités étrangères sont strictement réglementées par la State Bank of Vietnam (SBV).

Les entreprises à capitaux étrangers doivent enregistrer le capital d’investissement total (capitaux propres + capital d’emprunt) sur le certificat d’investissement et sur le certificat d’enregistrement d’investissement avant que l’entité ne soit constituée.

Le capital social doit être libéré dans les 90 jours suivant la création de la société. Une fois que l’entreprise à capitaux étrangers a vérifié ses états financiers annuels, les dividendes peuvent être distribués à la société mère étrangère.

Concernant les prêts étrangers, des limitations sont définies au moment de la création de l’entreprise à capitaux étrangers. Les prêts à moyen et long terme doivent être enregistrés auprès de la SBV; si le montant enregistré dépasse le capital d’investissement total enregistré, l’enregistrement sera rejeté.

Habituellement, les transactions transfrontalières ont lieu par le biais d’entités étrangères (prêteurs) accordant des prêts aux entreprises à capitaux étrangers au Vietnam (emprunteurs), en raison du taux d’intérêt élevé pour le financement fourni par les banques locales.

Les entreprises à capitaux étrangers existants au Vietnam ont, néanmoins, souvent fait un mauvais usage du capital et des comptes courants en recevant, repayant des prêts offshores et des dividendes.

COMMENT JE PEUX TROUVER LE BON EMPLACEMENT POUR MON INVESTISSEMENT ?

Parcs industriels (PI), zones économiques (ZE) et zones franches d’exportation (ZFE)

Depuis la mise en œuvre de la politique de Đổi Mới (rajeunissement économique) en 1986, le gouvernement du Vietnam encourage les investissements étrangers dans le pays en créant un environnement juridique et des infrastructures favorables.

Les parcs industriels (PI), les zones économiques (ZE) et les zones franches d’exportation (ZFE) ont apporté une contribution essentielle pour attirer les investissements, créer des emplois et améliorer la croissance économique du Vietnam au cours des 32 dernières années.

Selon les dernières nouvelles du ministère de la Planification et de l’Investissement du Vietnam (MPI), fin juin 2018, il y avait 325 zones industrielles établies à l’échelle nationale avec une superficie totale de près de 95 000 hectares.

Le choix d’un parc industriel adapté est crucial pour garantir la compétitivité et sécuriser la production dans un environnement propice au travail.

Zone économique du Nord

Le triangle économique Hanoi – Hai Phong – Quang Ninh est l’une des zones économique clé du pays. L’informatique, les produits électroniques et optiques sont les secteurs les plus développés et représentent 25% des entreprises présentent dans cette zone économique. Ensuite, vient le secteur des machines et équipements avec 15% et le secteur de la fabrication de produits métalliques avec 12%.

Zone économique du Centre

La zone économique centrale est considérée à un stade embryonnaire. Da Nang est cependant connue étant l’une des principales villes touristiques du Vietnam avec une infrastructure, un système de transport et un port qui profitent aux activités industrielles et commerciales.

Zone économique du Sud

La zone économique du Sud mène le développement industriel de tout le pays.

La majorité des parcs industriels ont été mis en place par des investisseurs locaux aux noms réputés tels que Becamex IDC, Sonadezi et Vietnam Rubber Group. Les principaux secteurs présents sont le secteur des «Machines et équipements», «Textile et habillement», «Produits métalliques fabriqués», et «Caoutchouc et plastique».

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR NOS SERVICES ?

Contactez nous au +852 2110 0990 ou par email sur l’adresse info@fidinamgw.com.

Contact form

ENTRER EN CONTACT

Fidinam Group Worldwide

DÉTAILS DU CONTACT

TÉLÉPHONE :

+852 2110 0990

ADRESSE :

Room 1501, Prosperity Tower,
39 Queen’s Road Central, Hong Kong

HEURES D'OUVERTURE :

Lun au Ven – 9h à 18h